Ligne Bovinsligne bovins
Ligne Ovinsligne ovins
Ligne Porcsligne porcs
Autruchesautruches
DésossementDésossement et conditionnement viandes
Viscèresviscères
Pesagepesage
D. frigorifèresdépôts frigorifères
I. auxiliairesinstallations auxiliaires

La Mecque – Le plus grand abattoir ovins au monde, réalisé par COGEMAT dans l’Arabie Saoudite, pour 200.000 têtes par jour


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

abattoir ovins halal, arabie saoudite

abattoir ovins

impianti congelamento carni Le but du projet a été la réalisation d’un abattoir qui, pendant le période de l’Hajj, puisse permettre l’abattage simultané d’un énorme nombre de moutons que les pèlerins portent à La Mecque pour le rituel du sacrifice. Quatre énormes bâtiments modulaires ont été réalisés en poutres mixtes composées de profilés en acier et béton, chacun comprenant 40 modules d’abattage et un bloc frigorifique pour congeler et conserver la viande.

La réalisation du projet a pourvu le parterre pour l’opération sacrificielle par saignée de l’animal selon le rituel musulman et l’étage supérieur pour les opérations d’abattage et de congélation des carcasses.

impianti conservazione carni On trouve à l’étage inférieur aussi bien les aires pour le travail des sous-produits, que ceux pour le travails des pattes, boyaux et abats, ainsi que le stockage des carcasses congelées.

Le troisième et dernier étage, prévoit les salles pour le soulagement et repos du personnel de l’abattoir. Le projet a été réalisé en considérant la possibilité que même 300.000 pèlerins Musulmans par heure peuvent arriver a la Mecque à offrir un mouton, et au but de rendre simple cet mouvement d’hommes et animaux.

A coté des bâtiments, et sur plusieurs étages, on a prévu beaucoup des étables et enceintes pour les moutons, si que le pèlerin musulman peut décider et choisir l’animal à sacrifier selon sa provenance (le pays d’origine détermine le prix du mouton).

impianti macellazione halal Après l’acquisition, il accède à l’area du sacrifice pour l’épuisement rituel, qui peut être effectué personnellement ou en chargeant les préposés à l’abattage.

Après l’épuisement rituel, les animaux sont accrochés à un transporteur mécanisé pour aller au deuxième étage, ou ils seront dépouillés et éviscérés.

Une partie de la viandes des animaux revient au premier étage pour être consignée au pèlerin musulman qui a offrit le sacrifice, tandis que toutes les viandes non pas distribuées seront congelées et emmagasinées dans grands départements frigorifiques, pour une suivante distribution aux peuples musulmans moins riches pendant les suivants 12 mois.